Spiruline et nutriments : composition de cette algue et valeur nutritionnelle

La spiruline (une cyanobactérie) est utilisée depuis plusieurs siècles dans l’alimentation de nombreuses populations. On l’a redécouverte ces dernières années pour ses nombreux bienfaits nutritionnels, et ses propriétés naturelles. Poussant naturellement dans les eaux alcaline, elle se présente généralement sous la forme de minuscules filaments verts.

La particularité de la spiruline (lire notre avis), et ce qui fait qu’on la retrouve aujourd’hui dans de nombreux compléments alimentaires (notamment à destination des sportifs, et plus spécifiquement la spiruline est utilisée en musculation) vient donc de sa composition. Et notamment de sa teneur en protéines complètes qui est impressionnante.

Mais pas que… Une analyse détaillée de la composition de la spiruline vous montrera qu’elle contient également des lipides essentiels, de nombreux minéraux, oligo-éléments, et même de la vitamine B12. Le but de cet article est donc de vous donner une vue d’ensemble des propriétés nutritionnelles de la spiruline.

Spiruline composition : les protéines

La teneur en protéines de la spiruline varie entre 50 % et 70 % de son poids sec. Ce qui représente des niveaux assez exceptionnels, même parmi les autres micro-organismes. Par exemple, les meilleures sources de protéines végétales n’atteignent jamais que la moitié de ces niveaux. Comme par exemple la farine de soja, qui contient «seulement» 35 % de protéine brute.

Pourquoi consommer de la spiruline ?

D’un point de vue qualitatif, les protéines de la spiruline sont complètes puisque tous les acides aminés essentiels à leur assimilation sont eux aussi présents. Ils forment d’ailleurs 47 % du poids total des protéines.

Ce spectre d’acides aminés montre que la valeur biologique des protéines de la spiruline est très élevé. Ce qui en fait un aliment optimal pour la supplémentation des personnes végétariennes, vegan, ou encore des sportifs. De plus, les céréales telles que le riz, le blé et le millet ou certaines graines oléagineuses telles que le sésame fonctionnent très bien en synergie avec la spiruline pour augmenter la synthèse protéique puisqu’elles contienne la méthionine et cystéine qui manque à notre célèbre micro-algue.

Les glucides

La spiruline contient de 10 à 15% de glucides sous forme de polysaccharides. La fonction principale des glucides est de fournir de l’énergie au corps. Ils fournissent environ 50 à 70 % de l’énergie totale requise par le corps (1 g de glucides fournit 4 kcal d’énergie). En plus de fournir du carburant prêt à l’utilisation, les glucides jouent un rôle vital dans le maintien du bon fonctionnement du foie, du système nerveux central, du cœur. Ils favorisent, pour finir, la contraction musculaire.

En raison de sa composition, la spiruline (si on respecte la bonne posologie) est une excellente source d’énergie rapide pour notre corps. Et un complément très prisé des sportifs, et en particulier des adeptes de musculation. Mais à forte dose, la spiruline peut avoir des effets secondaires.

Les lipides

Les lipides sont des substances organiques solubles dans des solvants tels que l’alcool, l’éther et le chloroforme. Par contre, elles sont insolubles dans l’eau. Dans le corps humain, ce sont les membranes biologiques de toutes les cellules. Ils s’accumulent dans le tissu de stockage en tant que réserve d’énergie et se retrouvent dans la circulation sanguine au sein de structures complexes appelées lipoprotéines plasmatiques.

Les sources les plus courantes de lipides sont : le lait, le fromage, l’huile d’olive, les noix de Grenoble, le canola, le soja, les graines de lin, le saumon et le maquereau.

Les lipides sont la source d’énergie la plus riche et notre corps ne peut tout simplement pas s’en passer (1 g de graisse fournit 9 kcal d’énergie). Une réduction drastique de la consommation de graisses entraîne une perte de poids et une sensation de fatigue et faiblesse musculaire.

La graisse est nécessaire parce qu’elle :

  • sert de véhicules pour l’absorption des vitamines, notamment A, D, E et K;
  • aide au bon déroulement de la croissance de notre organisme ;
  • participe à la formation de toutes les membranes cellulaires.

La spiruline contient environ 7 % de lipides, dont de nombreux acides gras essentiels. Parmi ceux-ci, les plus importants sont l’acide linoléique et les acides gamma-linoléniques, qui confèrent à la spiruline le pouvoir de réguler le taux de cholestérol dans le sang.

Les pigments

La spiruline contient également certains pigments naturels importants : la chlorophylle, les caroténoïdes et la phycocyanine. Ce mélange de pigments lui confère une activité antioxydante importante, augmentant les défenses naturelles, stimulant la formation de globules rouges et favorisant l’activité musculaire. Elle contient également 15 fois plus de bêta-carotène que les carottes.

La chlorophylle

La chlorophylle effectue plusieurs tâches:

  • Elle joue un rôle important dans le maintien de l’hémoglobine dans le corps humain. Pour cette raison, la spiruline peut être utile dans certains cas d’anémie (par exemple, de faibles concentrations d’hémoglobine dans le sang).
  • Elle a des effets bénéfiques sur le système digestif. La chlorophylle normalise la sécrétion d’acide dans l’estomac en stimulant les mouvements péristaltiques intestinaux qui facilitent le passage des selles.
  • Elle aide à la régénération des cellules endommagées.
  • Elle peut augmenter l’efficacité de la fonction de pompage cardiaque

La phycocyanine

La phycocyanine est le pigment le plus important de la spiruline et elle constitue 14 % de son poids total.

Ce pigment est impliqué dans diverses fonctions du corps telles que la digestion des acides aminés, la stimulation du système de défense immunitaire et la construction des cellules sanguines.

Les caroténoïdes

La spiruline a une teneur élevée en caroténoïdes naturels, un précurseur et producteur de vitamine A.

Spiruline composition : la meilleure source végétale de protéines complètes.L’avantage des caroténoïdes réside dans le fait qu’ils ne peuvent être convertis en vitamine A que lorsque l’organisme en a besoin. De cette manière, on réduit au minimum la possibilité d’une surdose de vitamine A, et les effets secondaires qui en résultent.

De plus, les caroténoïdes ont un fort pouvoir antioxydant et permettent de combattre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire. Ils contribuent à la prévention des maladies cardiovasculaires en inhibant les dommages causés par le cholestérol sur les parois des artères. Ils stimulent le système immunitaire et protègent notre vue.

Des études expérimentales suggèrent qu’un régime alimentaire riche ene caroténoïdes permettrait de ralentir le développement de certains cancers.

Les vitamines

Les vitamines sont des composés organiques dont notre corps a besoin en quantités relativement faibles. Elles sont utilisées pour le bon fonctionnement du métabolisme.

La spiruline contient de nombreuses vitamines essentielles, dont la vitamine A, la vitamine D, la vitamine K, la biotine, la thiamine B1, la riboflavine B2, la niacine B3, l’acide pantothénique B5, la pyridoxine B6, B9 et B12, l’acide folique et la cobalamine.

Les minéraux

Les minéraux sont des éléments essentiels pour l’organisme humain. La spiruline en contient un grand nombre et sa consommation peut aider à la prévention de divers troubles résultant de leur carence.

L’homme a besoin de nombreux minéraux essentiels au bon fonctionnement de tous les systèmes enzymatiques et de nombreuses autres fonctions physiologiques. La spiruline contient différents minéraux tels que le calcium, le magnésium, le manganèse, le zinc et des traces de nombreux autres minéraux.

Parmi les plus importants, citons le calcium. On en trouverait d’ailleurs deux fois plus dans la spiruline que dans le lait.

Le magnésium favorise l’absorption du calcium et aide à réguler la pression artérielle. L’iode et le sodium sont contenus à de faibles concentrations et ne posent donc pas de problème pour les personnes qui suivent un régime pauvre en sel.

La meilleure source naturelle de fer

Le fer est un minéral dont la carence est assez courante, en particulier chez les femmes, les enfants et les personnes âgées. Il est essentiel pour un système immunitaire en bonne santé et une production suffisante de globules rouges. Le fer contenu dans la spiruline (qu’on peut acheter en pharmacie) est facilement absorbé par le corps humain et plus facilement qu celui présent dans les fruits et les légumes.

Commenter