Marronnier d’Inde : vertus des extraits de ce fruit, propriétés, utilisations et avis

Utilisé en phytothérapie, le marronnier d’Inde est connu pour ses propriétés veinotropes, mais également pour ses atouts beauté et ses bienfaits santé. Perçons tous les mystères de l’extrait de marron d’Inde et découvrez comment il peut vous soulager.

Origine et description du marronnier d’Inde

Aussi appelé marronnier blanc et marronnier commun, le marronnier d’Inde est originaire d’Asie Mineure. Son utilisation est reconnue pour soulager les symptômes d’une insuffisance veineuse au niveau des jambes : démangeaisons, crampes, lourdeurs… Traditionnellement, il est utilisé pour soulager les hémorroïdes.

Le marronnier d’Inde est un arbre pouvant mesurer jusqu’à 30 mètres et vivre plus de 300 ans. Cet arbre de grande taille pousse à l’état sauvage dans les zones tempérées. Ses feuilles sont palmées, son tronc est gris brun et sur sa tige, entre cinq et sept folioles pointues peuvent être retrouvées. Les fleurs sont de leur côté blanches, tachetées de rouge ou rose et odorantes. Le fruit est entouré d’une capsule ronde ou ovale. Cette dernière est recouverte d’épines vertes pâles et renferme une ou deux graines de couleur brunes et non comestibles.

marronnier d'Inde

Le nom « marron d’Inde » a été donné au fruit, qui fait penser à la châtaigne.

En phytothérapie, ce sont les graines, l’écorce et les bourgeons qui sont utilisés.

Bon à savoir : le mécanisme d’action des graines n’est pas totalement élucidé. En revanche, on pense que l’escine est le principal actif.

Ses différents bienfaits sur la santé

Le marronnier d’Inde peut être utilisé en interne et en externe. En interne, voici pourquoi il vous sera bénéfique :

  • Son effet tonique, anti-inflammatoire et décongestionnant ;
  • Son action anti-hémorragique ;
  • Favoriser la vasoconstriction (diminution du calibre d’un vaisseau par la contraction des fibres musculaires) ;
  • Son effet tonique veineux ;
  • Son côté décongestionnant.

En externe, il peut être utilisé pour soulager les douleurs et lourdeurs aux jambes, atténuer les engelures, diminuer les gonflements de la peau et atténuer les cernes.

Voici quelques explications sur les différents effets du marronnier d’Inde.

Véinotonique puissant (tonique veineux)

Si vous souffrez de rétention d’eau, d’insuffisance veineuse tonique, de varices, d’ulcères variqueux ou d’oedèmes au niveau des membres inférieurs, le marronnier d’Inde pourra vous soulager grâce à ses diverses propriétés :

  • Effet anti-œdémateux : si vous faites de la rétention d’eau ou si vous souffrez d’oedèmes, le marronnier d’Inde diminuera la perméabilité de vos veines et empêchera les liquides de se retrouver dans les tissus de manière anormale.
  • Action sur la viscosité sanguine : la circulation du sang est meilleure.
  • Effet sur la tonicité du tissu veineux : les veines sont moins flasques et plus élastiques.

Efficace contre les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont une déformation bien particulière des veines. Ils sont également très douloureux. Pour vous soulager, vous pouvez utiliser le marronnier d’Inde dès les premiers signes.

Action décongestionnante

Le marronnier d’Inde a également un effet décongestionnant sur le foie. Cet organe est mis à rude épreuve à cause des excès de nourriture et de polluants. Tout ceci peut entraîner un état de congestion entravant de ce fait un bon retour veineux. Grâce au marronnier d’Inde, cette situation d’engorgement et de congestion sera remédié. Vous vous sentirez donc beaucoup mieux, et votre foie aussi !

Soulage les jambes lourdes

Du fait de ses flavonoïdes, le marron d’Inde resserre la paroi des vaisseaux sanguins et empêche les « fuites » de sel, protéines et d’eau causées lorsque les veines sont dilatées et perméables. Grâce à cette action, le sang circule mieux et soulage donc en cas de jambes lourdes.

bienfaits du marronnier d'Inde

Agit sur la cellulite

Si la cellulite peut être purement adipeuse, parfois, elle est accompagnée de rétention d’eau. Généralement, elle s’aggrave lors de chaleurs et se loge principalement au niveau des genoux et chevilles. Dans ce cas, il faut la soigner telle une insuffisance veineuse. Le marron d’Inde pourra vous aider à remédier ce problème.

Atténue certaines douleurs

En rapportant de l’élasticité et de la fermeté aux tissus et en décongestionnant les vaisseaux, le marronnier d’Inde vous soulagera dans certains cas (si vous avez des douleurs en période de règles, par exemple).

Les autres utilisations

Le marronnier d’Inde peut également être utilisé pour :

  • Favoriser une meilleure santé cardiovasculaire ;
  • Prévenir les rhumatismes et lombalgies ;
  • Réduire certains troubles liés à une fragilité capillaire et cutanée.

Le marronnier d’Inde a-t-il des contre-indications et effets indésirables ?

Le marronnier d’Inde renferme de l’esculine, une substance toxique. Mais les produits commercialisés en sont exempts.

Du côté de ses contre-indications, il est déconseillé aux femmes enceintes et qui allaitent de l’utiliser. Cette contre-indication est également valable pour les jeunes enfants, mais aussi pour les personnes souffrant de diabète, d’insuffisance hépatique ou rénale.

Dans tous les autres cas, il est important de consulter son médecin afin qu’il vous donne son avis quant à l’utilisation du marronnier d’Inde.

Précautions d’emploi

Les décoctions, gels et crèmes à base de cette plante ne doivent pas être appliqués sur les plaies ulcérées.

Eventuelles interactions avec des médicaments et plantes

Extrait de marron d’IndeIl a été prouvé que l’extrait normalisé de marronnier d’Inde présentait une action hypoglycémiante. Il ne peut donc pas être combiné à des plantes présentant cette même propriété.

En revanche, le marronnier d’Inde peut être utilisé avec le mélilot pour diminuer les problèmes d’insuffisance veineuse. En cas d’ulcères variqueux, il pourra être associé à la prêle. Et pour traiter les hémorroïdes, l’utiliser en complément de la vigne rouge et du cyprès est une bonne solution.

Du côté des médicaments, il est déconseillé d’associer le marronnier d’Inde aux traitements hypoglycémiants, anti-coagulants et à ceux renfermant du lithium.

Comment l’utiliser et quels sont ses dosages ?

Le marronnier d’Inde peut être trouvé sous diverses formes : infusion, teinture mère, décoctions, extrait de marron d’Inde, gélules, crème et gel. Les dosages sont les suivants :

  • Gélules : entre une et deux, à raison de trois fois par jour (à avaler avec un verre d’eau). Cette forme est efficace pour traiter une insuffisance veineuse et les problèmes de circulation.
  • Infusion : les feuilles et l’écorce doivent être utilisées.
  • Teinture mère : 50 gouttes matin et soir à diluer dans un peu d’eau.
  • Décoction : à préparer avec l’écorce et les feuilles et à appliquer sur les varices douloureuses.
  • Gel ou crème : à appliquer en massant doucement.
  • Extrait de marron d’Inde normalisé en escine (entre 16% et 20%) : entre 250 et 375 mg deux fois par jour (à prendre durant les repas).

Le marronnier d’Inde en complément alimentaire

Comme expliqué, le marronnier d’Inde peut être utilisé pour soulager les symptômes d’une insuffisance veineuse et pour traiter les hémorroïdes. Selon le mal à soulager, le dosage varie. Votre médecin pourra donc vous guider vers la posologie à suivre et la mieux adaptée à vos besoins.

Marron d’Inde : quels sont ses avantages et inconvénients sur la santé ?

  • Efficace pour atténuer les problèmes veineux
  • Soulage d’autres troubles comme les oedèmes, fragilité cutanée et capillaire.
  • Atténue la cellulite
  • Facilite la circulation sanguine
  • Soulage en cas de jambes lourdes
  • Atténue les cernes
  • Disponible sous diverses formes.

les avantages du marronnier d'Inde

Le marronnier d’Inde a donc des bienfaits intéressants à la santé. En revanche, il présente les inconvénients suivants :

  • Il présente une certaine toxicité (il est donc préférable de choisir l’extrait de marronnier d’Inde normalisé en escine)
  • Posologies à respecter

Extrait de marron d’Inde : que faut-il vraiment en penser ?

Les graines de marronnier d’Inde sont donc efficaces pour traiter les problèmes liés à une insuffisance veineuse. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé, la Commission E et l’ESCOP ont reconnu l’efficacité de l’extrait de marron d’Inde dans le soulagement des symptômes d’une insuffisance veineuse dans les jambes (enflures, crampes, douleurs, démangeaisons, lourdeurs).

Le marronnier d’Inde se révèle également efficace pour remédier aux problèmes circulatoires. En revanche, il ne doit pas être considéré comme un remède miracle à cette mauvaise circulation.

Pour finir, voici des superaliments reconnus pour leurs nombreux bienfaits à la santé :

Commenter